9 octobre 2017

Mini-test de la nouvelle calculatrice NumWorks

Ils ont pointé de nombreux avantages et quelques limites de cette nouvelle venue sur le marché.
Une calculatrice simple et OpenSource, c'est inédit ! 

Ayant eu vent du bon plan de l'exemplaire gratuit offert aux premiers enseignants qui en feraient la demande, j'ai reçu dès la rentrée scolaire une jolie calculatrice blanche.
Et ces jours-ci j'ai eu l'opportunité d'être mise en relation par Patrick (merci cousin !) avec le dirigeant de Numworks, alors j'ai décidé de donner mes propres impressions, positives pour la plupart, même si je n'ai pas du tout été exhaustive dans mon test !

Pour vous situer ma pratique des calculatrices :
En collège
J'utilise plutôt la Casio-Collège (ou la TI-collège si certains élèves l'ont) en exploitant une part très faible des possibilités, c'est-à-dire essentiellement les boutons liés aux calculs basiques et aux priorités, le passage des fractions aux écritures décimales et les touches suivantes : Pi, racine, exposant, puissances de 10, Cosinus et assimilé.
Je n'utilise pas les outils préprogrammés de stats ou de pgcd, préférant travailler cela sur tableur avec les élèves.
Je suis convaincue que les élèves doivent d'abord maîtriser beaucoup de techniques de calcul mental et réfléchi, donc la calculatrice est très peu utilisée en classe.
En 4°-3°je leur montre certaines "limites" de calcul avec des grands nombres ou des opérations réciproques qui ne s'annulent pas.

En lycée
- J'ai utilisé la TI-Voyage200 avec logiciel de géométrie intégré lors de mon année de prépa CAPES (2004-2005)
- J'ai utilisé les TI-82, TI-83+, TI-89 avec mes 2nde et 1° en début de carrière.
- Depuis 3 ans, j'utilise en 1°ES la Casio graph 35+ comme l'ensemble de notre équipe pédagogique du lycée général.

Dans ce niveau, j'utilise bien plus de menus :
- Run-mat pour tous types de calculs
- Prgm pour l'algo (appliqué aux pourcentages, au second degré, aux fonctions, aux suites numériques, aux simulations de stats)
- Stats
- Graph
- Table
- Recur pour les calculs de termes (et pas ou peu pour les représentations graphiques de suites).
- Equa (seulement pour faire vérifier aux élèves leurs résultats en autonomie)

Voici quelques impressions personnelles sur la calculatrice Numworks :
- Une vraie facilité de navigation avec le seul "joystick" en forme de croix, même s'il m'a fallu me "déshabituer" du fonctionnement Casio où il y a les onglets avec les boutons F1, F2 etc. ET le joystick.
- La grande simplicité du clavier où tout est écrit SUR les touches et non au-dessus, et où il n'y a que les fonctionnalités essentielles, ce qui la rend utilisable dès le collège, même si le budget est plus élevé que ce qu'on demande pour une calculatrice collège...
- Les aspects pratiques des boutons centraux "home", I/O pour allumer-éteindre, la flèche de sortie.
- J'applaudis des deux mains la suppression du bouton "fraction" que possèdent les autres marques de calculatrice. Cela oblige les élèves à réfléchir aux priorités opératoires plutôt que de remplir le numérateur et le dénominateur pré-formatés.
- La mise en mode examen est très facile ; la sortie avec le câble aussi.
- L'ajout de Python est une super idée et colle avec les évolutions des programmes. Je ne connais pas encore assez ce langage, donc je n'ai pas testé.
- La calculatrice est légère et compacte.
- La proposition d'un simulateur en ligne est super : il est ici !
- Bien vu de baisser la luminosité après quelques secondes.
- Dans la touche Toolbox, merci pour les sous-titres !
- L'écran des résultats de stats en toutes lettres est bien, mais on pourrait rajouter les notations "x barre" et "sigma".
- Pour les stats, j'aimais bien la possibilité sur Casio de remplir automatiquement une colonne avec une formule sur une autre colonne. Je ne sais pas si la NumWorks permet de le faire.
- Nettement moins pratique : le code couleur jaune lié à celui de la marque Numworks : le jaune ne me parait pas judicieux sur fond blanc, à la fois pour les touches et pour tout l'affichage lumineux. Du orange plus sombre, du vert sapin ou autre trancherait mieux. D'autant que si on projette en classe l'émulateur en fermant partiellement les stores d'une classe, on ne voit pratiquement plus le jaune.

Voilà pour cette première utilisation à titre personnel.

5 septembre 2017

AP Maths en 1°ES-L : Ressources numériques

Voici une nouvelle fiche de QR codes et liens vers des ressources en ligne : c'est une première sélection d'outils pour mieux réussir son année de maths en 1°ES/1°L. Je suis intéressée par toute suggestion pour compléter cette liste.

 

30 juillet 2017

Document bilan sur les fractions en 6° (+ liens vers des vidéos)

Ceci est une mise à jour de la carte mentale publiée en 2016 ; j'ai ajouté notamment des éléments sur les comparaisons (comparer une fraction à 1 ; encadrer une fraction par deux entiers consécutifs) et les pourcentages.
La vraie nouveauté est l'ajout d'icônes de vidéos "cliquables" ! On peut réviser à l'aide des méthodes d'Yvan Monka (Maths et Tiques), de Soledad Garnier et de Msieur Zed.